Page 1 sur 1

Megazone 23

Posté : ven. 30 août 2013 16:19
par Kira-kyuukyoku
Megazone 23
Image

Megazone 23 (メガゾーン23, Megazōn Tsū Surī) est un anime japonais réalisé par Noboru Ishiguro, Ichiro Itano, Kenichi Yatagai et Shinji Aramaki et diffusé sous la forme de trois OAV le 9 mars 1985. Il est inspiré de l’univers Macross, et demeure principalement connu pour être l’un des premiers OAV à succès et l’un des premiers animes cyberpunk de l'animation japonaise.

Informations générales
Format: OAV
Année: 1985
Titre original: Megazone 23
Nombre d'épisodes: 3 x 81 mins
Site officiel: http://www.megazone23.org/

Staff technique
Auteur: Shinji ARAMAKI, Noboru ISHIGURO
Réalisateur: Noboru ISHIGURO
Chara-designers: Haruhiko MIKIMOTO, Toshihiro HIRANO (Toshiki HIRANO)
Musique: Shiro SAGISU
Studio: AIC A.S.T.A., ARTMIC Studios, Victor Entertainment, Idol Co., Ltd.

Synopsis
Première partie
Yahagi Shōgo est un adolescent désœuvré et coureur de jupons qui, par hasard, entre en possession d’une étrange moto lourdement armée nommée Garland, et qui est de plus recherchée avec acharnement par la police. C’est en tentant de leur échapper que Shōgo tombe sur Bahamut, un ordinateur qui lui apprend la terrible vérité sur le monde qui l’entoure : l’endroit où il vit n’est qu’une réalité virtuelle, une reproduction de Tōkyō stationnant en orbite dans un gigantesque satellite (Megazone), l’humanité ayant disparu d’une terre dévastée il y a 500 ans. Et le plus important : l’arme responsable de la désertification de la terre n’a pas disparu, loin de là.
Trailer
http://www.youtube.com/watch?v=KXXoc5KCWFo
Doublage
Kumi Miyasato (Eve Tokimatsuri (Part 1, 2)), Masato Kubota (Shogo Yahagi), Kaneto Shiozawa (BD (Part 1)), Maria Kawamura (Yui Takanaka (Part 1)), Mayumi Shou (Mai Yumekanoh (Part 1)), Miina Tominaga (Tomomi Murashita (Part 1))

Bakast Shot #02 - MEGAZONE 23 - Format spé été
http://www.youtube.com/watch?v=eaALu9B0gvg

Sources: Anime-kun, Wikipedia, ANN

Re: Megazone 23

Posté : ven. 30 août 2013 16:47
par hectopussy
Je garde toujours un sentiment mitigée de cette série.
Pour le sûr, les 2 derniers opus sont une honte visuelle et il faut de la motivation pour suivre la pseudo histoire qu'ils tentent de développer à l'aide de personnages caricaturaux au possible !
En revanche, le premier est un classique dont l'histoire vieillit mal mais reste visuellement agréable. Le mécha-design est très sympathique (Yamato avait fait un Garland en jouet d'une jolie facture si on excepte un défaut matériel). Le plus perturbant est le personnage d'Eve et le mélange de styles dans le chara-design. Autant elle demeure dans la plus belle tradition du dessinateur de Minmey et Noriko, autant on sent que de son côté Hirano a été torturé entre le besoin graphisme de se rapprocher de Mikimoto et la volonté de faire un design personnel. Certes, ça contribue à rendre la chanteuse encore plus irréelle, mais au final ça me laisse un sentiment perturbant, même après des années.

L'idée d'Harmony Gold d'en faire son premier "film" Robotech était louable; mais tout comme le projet Robotech dans son ensemble, ça devient vite bancal :roll: