La Saga Votoms - Découvrons cette saga de mecha

Découvrez la saga Armored Trooper Votoms de Ryousuke TAKAHASHI, moins connus en France que Gundam cette dernière a pourtant rendu populaire le genre "Real Robot" au Japon !
Avatar du membre
hectopussy
Coordinateur
Messages : 332
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 14:18

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par hectopussy » dim. 29 août 2010 22:57

Le forum Votoms parle bien d'une vostfr, comme le sous-entendait Ozma.
Image ABONNEZ-VOUS A NOLIFE, dé:kaaltchaar !!!
Avatar du membre
hectopussy
Coordinateur
Messages : 332
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 14:18

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par hectopussy » mar. 10 mai 2011 14:00

Je viens de voir que les 2 derniers OAV "Alone Again" et "Finder" sont dispo sous-titrés en anglais.
Je pense les regarder dans le courant du mois...
Image ABONNEZ-VOUS A NOLIFE, dé:kaaltchaar !!!
Avatar du membre
hectopussy
Coordinateur
Messages : 332
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 14:18

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par hectopussy » mar. 17 mai 2011 18:44

Je viens de regarder "Votoms Finder".
Pour faire court, je dirais sans être totalement négatif qu'il m'a laissé l'impression d'un coup d'épée dans l'eau.

Déjà, chronologiquement, je dirais qu'il se situe environ 1 génération après "Phantom Ark". Compte-tenu du mécha-design, il y a un écart évident avec le niveau technologique des AT pilotés ou croisés par Chirico. Peut-être est-il parallèle à "Case : Irvine" où les AT sont essentiellement customisés à partir de modèles pré-existants (comme dans "Macross The Ride"). A la rigueur, s'il se situe plus ou moins à la même époque que "Phantom Ark", c'est dans un coin très distants de la galaxie Astragus alors; un coin éloigné de la guerre majeure qui a pu connaître un développement plus pacifique, mais je n'y crois guère.

Car c'est l'un des gros points faible de l'OVA : le contexte historique est inexistant. Tout est concentré sur l'intrigue principale et basta. Cela est assez manichéen et ne joue pas de rôle profond dans l'intrigue, sauf dans les rapport entre les personnages. Tout au plus y'a-t-il une fine esquisse de contexte social avec l'existence d'une société de "gens d'en bas" et "ceux d'en haut", et un pseudo-conflit politique via l'ambition dévoyée d'un riche vilain.
Géographiquement, ce n'est pas mieux développé. Une planète non-citée, avec 3 soleils jumeaux, où sévissent en sous-sol des "insectes volants" géants biomécaniques dévoreurs d'armures AT : point!
Enfin, les personnages sont aussi un des points faibles. On a à faire avec 4 personnages principaux, dont le méchant, autour desquels gravitent 3 autres personnages qui ont une dizaine de répliques chacun. Aucun développement majeur de personnalité car les caractères de chaque personnage sont présentés très succintement et simplement, sans évolution notable en dehors d'un happy-end sur le modèle "nouvelle connaissance = amitié possible". En comparaison, "Case : Irvine" qui possède moins de personnages prend bien davantage la peine de creuser leur psyché et leur motivation (bien qu'on puisse lui reprocher d'être sans doute trop proche de celles de Chirico, nuisant à la recherche d'une originalité).
Tout cela pour souligner une intrigue simpliste qui cherche surtout à être efficace mais qui n'est absolument pas à la hauteur de ce qui a été magnifiquement développé pendant plus de 25 ans à partir d'un personnage principal.
En gros, on est face à une "simple" histoire d'héroïc-fantasy dans un univers SF, à la manière de "Star Wars ép.IV" en moins sensationnel. Cela est renforcé par une musique très "RPG Super NES ou PS1" avec des thèmes basiques qui viennent plus en porte-à-faux qu'en accompagnement de l'action. Mais surtout, on retrouve sans aucune surprise la princesse à sauver, le chevalier servant, le héros-des-bois casse-cou, l'acolyte-qui-tombe-à-pic et le vil chambellan ambitieux.

Cela dit, l'ensemble se tient bien (par manque d'ambition ?) et surtout l'animation est de grande qualité. La CG est parfaitement maîtrisée et intégrée, et j'en arrive finalement à l'un des points forts de cet OVA : en tant que prologue pour une nouvelle génération, il reste efficace et valeureux.
Reste donc à voir l'avenir de la licence Votoms qui est désormais très ouvert. Il serait dommage de le laisser là et j’émets le vibrant espoir qu'on retrouve prochainement ces nouveaux héros, soit ceux d'Irvine soit ceux de Finder, pour une histoire plus développée qui prolongerait l'existence de la galaxie d'Astragus qui mériterait un approfondissement type Star Wars ou Galactic Heroes...

Plus qu'à me décider enfin à regarder "Alone Again" (Koei Futatabi), dont je redoute la petite larme d'adieu et que je vais retarder en zieutant au préalable "Roots of Ambition" pour boucler parfaitement la saga.
Image ABONNEZ-VOUS A NOLIFE, dé:kaaltchaar !!!
Avatar du membre
Bahamut-Omega
Coordinateur
Messages : 378
Enregistré le : mar. 23 févr. 2010 18:21
Mecha favoris : Neo-Granzon
PSN ID : Bahamut-NTD
Xbox LIVE ID : NTDBahamut (Silver)

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par Bahamut-Omega » mar. 17 mai 2011 20:08

hectopussy a écrit :Le forum Votoms parle bien d'une vostfr, comme le sous-entendait Ozma.
C'est quel partie de la saga qui est en VOSTF ?

A part Pailsen Files que j'ai déjà, je serais intéresser de voir les autres.
Avatar du membre
Ozma lee
VIP
Messages : 684
Enregistré le : ven. 2 oct. 2009 19:21
Mecha favoris : VF-0S Roy Focker's
Localisation : Sur VF-25 messiah et shoot du vajras

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par Ozma lee » mar. 17 mai 2011 21:07

la team 25 avait commencée les 5 premiers épisodes du premier Votoms de 83, mais plus de nouvelles depuis, ensuite Case irvin est en vostfr, finder je sais pas si c'est déjà fait , ont dirait que oui, et Votoms phantom arc, peu être le plus sympa du lot, a ma connaissance aucunes team n'as pensée a le faire, un comble.

A préciser que les Votoms sont très peu connus du grand publique, les mechavores regardent cette saga, mais pour le reste, c'est aux team de fansub de les faire découvrir.

Le prochain Votoms donc Votoms alone again, au vu du trailer a l'aire bien costaud.
Avatar du membre
hectopussy
Coordinateur
Messages : 332
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 14:18

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par hectopussy » mer. 18 mai 2011 10:40

Quand je parlais de vostfr en haut de cette page, c'était à propos de Shining Heresy. Le "forum Votoms" indiquait un fansub avec de vieux liens torrrent mais je n'ai pas trouvé d'autres traces...

Sinon, oui en vostfr il n'y a que les OVA de "Pailsen Files" (qui m'ont fait découvrir la saga), les 5 premiers de la série TV de 1983 (enfin c'est ce qu'annonce la team mais je n'ai trouvé que le 4 premiers) et "Case Irvine". Je crois qu'une team FR s'est montrée intéressée par "Phantom Ark" mais finalement je n'ai rien vu sortir.

Tout le reste n'est dispos qu'en sous-titré anglais.

Une fois fini le destin de Chirico, je chercherais par curiosité "Armor Hunter Mellowlic" qui comme "Irvine" ou "Finder" est indépendant de l'histoire principale...
Image ABONNEZ-VOUS A NOLIFE, dé:kaaltchaar !!!
Avatar du membre
hectopussy
Coordinateur
Messages : 332
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 14:18

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par hectopussy » jeu. 19 mai 2011 13:05

Ça y est. "Roots of Ambition" et "Alone Again" regardés, avec sous-titres anglais.
Le moins que je puisse dire que le destin de Chirico aura été animé.

Tout d'abord, concernant "Roots of Ambition" ("The Red Shoulder Document : Yabou no Roots" pour être précis), il est inutile de le voir si on ne connaît ni la série TV ou "Pailsen Files". Bien que chronologiquement antérieur à toutes les autres histoires, débuter par lui pour découvrir la saga serait une erreur. Et pas seulement parce que techniquement il date un peu; car pour une OVA des années 80, il n'a pas la qualité de ses contemporains comme Bubblegum Crisis ou Gunbuster. On a l'impression d'un épisode TV allongé, comme un special (en gros, son évolution visuelle par rapport à la série est comparable à celles de "Badack" ou "Trunk's Story" par rapport aux premiers épisodes de DBZ). Ce manque de moyen est renforcé par une absence de générique original (un simple montage d'images de l'OVA pour la fin et le début sur la chanson TV). Mais ça se laisse regarder.
Non, son principal "défaut" c'est qu'il est là pour répondre aux interrogations des fans sur le passé de Chririco et qu'en ce sens, soit il va spoiler une partie de la série TV (ce n'est pas pour rien qu'il est sorti presque 5 ans plus tard), soit il risque d'interroger encore plus le spectateur lambda. Car, il faut bien le dire, les révélations sont finalement plutôt maigres et ne trouvent de véritables explications qu'une fois la série TV (re)vue.
En fait, j'en viens à me demander si "Pailsen Files" n'est pas une meilleure réinterprétation des mêmes "ambitions" avec un budget plus honorable et une meilleure technique. Car, au final, "Roots of Ambition" en 1988 peut être considéré comme une esquisse rapide de ce qui sera plus développé sur 12 OVA en 2004. En effet, le pré-titre "The Red Shoulder Documents" laisse entendre qu'on aurait pu avoir une mini-série d'histoires dévoilant davantage les missions sanglantes de l'unité des "Epaules rouges" créée par Pailsen; pourtant il n'y aura pas d'autres opus animés avant 6 ans et "Shining Heresy" en 1994 (je crois savoir que des romans ont existé durant ce laps de temps pour continuer à faire perdurer l'univers auprès des fans). Peut-être l'auteur n'a-t-il pas pu complétement produire ce qu'il voulait dans les années 80 et il aura du attendre 15 ans qu'une boîte de production lui donne les moyens de son idée de départ.
Scénaristiquement, "Roots" ne "contredit pas "Pailsen" mais les OVA du 21ème siècle reprennent la majeure partie des idées de son prédécesseur (capacités de Chirico, équipiers qui commencent à se fier à sa "chance", manigances de Pailsen et ambitions de son lieutenant...) en prenant le temps de bien les développer là où "RoA" fait beaucoup d'ellipses et de raccourcis. Bref, "Pailsen" peut être considéré comme une redite de "Roots", en mieux. Donc, si je devais conseiller une histoire pour débuter la saga, "Pailsen Files" est une meilleure approche que "Roots of Ambition" pour celui qui craint de regarder 50 épisodes d'une série TV du début des années 80...

Venons-en à "Alone Again" ("koeï futatabi"). Et bien pour faire simple : il fut à la hauteur de mes attentes, et au-delà car il dépasse la simple "histoire de clôture".
Déjà, on sait d'avance que l'OVA ne conclut pas la saga car il est situé entre l'histoire de "Shining Heresy" (ou "Heretic Saints" pour ceux qui ne connaîtraitent que cette traduction) et celle de "Phantom Ark". Pour cette dernière, j'avais déjà dit qu'elle bouclait parfaitement l'ensemble de la saga, tant sur ses thèmes psychologiques que militaires ou religieux. Et bien, "Alone" complète cette boucle en devenant le chaînon manquant entre les 2 histoires, de sorte qu'au final on se retrouve avec une seule et même histoire en 5+1+6 = 12 OVA (comme "Pailsen"). Des faits de "Heresy" trouve des conclusions dans "Alone", et d'autres de "Phantom" des origines.
Je pense que cette cohésion scénaristique a été grandement aidée par l'origine littéraire de l'histoire. Ainsi, je me souviens que la scène d'intro du 1er OVA de "Phantom ark" m'avait interrogé mais, étant donné son ton humoristique et que son intérêt était ailleurs, je n'avais pas plus réfléchi dessus. Les lecteurs du roman japonais connaissaient sans doute déjà ces éléments et c'est un très beau cadeau que de l'avoir animé.
Certes, inutile de le voir si on n'a pas au moins vu la série TV et "Shining Heresy". Et il pousse immanquablement à connaître "Phantom Ark" pour savoir ce qui va vraiment arriver à Chirico.
Techniquement, c'est dans la lignée de "Phantom ark" sans amélioration notoire. En comparaison, "Votoms Finder" est visuellement plus impressionnant. Les fous d'actions seront sans doute un peu déçus car il ne trouveront que 2 vraies batailles. Mais elles sont néanmoins impressionnantes.
En bref, l’intérêt de "Alone Again" reste essentiellement d'être la dernière histoire de Chirico Cuvie, "l'intouchable" et "invincible", à la fois damné et béni des dieux de la Guerre; une histoire qui va au-délà de ses dernières retrouvailles avec les seuls amis qu'il n'aura jamais eus, en décrivant le désordre religieux et politique d'un univers dévoué à la guerre.

Ceci dit, ce sera pas tout à fait un adieu pour moi. En récupérant les liens de "Armor Hunter Mellowlic", j'ai appris que Chirico fait une courte apparition dans une des OVA. J'attend donc de les regarder avec délectation ^^!
Image ABONNEZ-VOUS A NOLIFE, dé:kaaltchaar !!!
Avatar du membre
hectopussy
Coordinateur
Messages : 332
Enregistré le : mer. 2 juin 2010 14:18

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par hectopussy » dim. 22 mai 2011 11:12

En attendant de récupérer tout "Mellowlic", j'ai enrichi un peu ma culture "Hard SF" en me penchant sur le prédécesseur de Votoms, "Taiyô no kiba DOUGRAM" (Dougram, les crocs du Soleil). Précisément, je me suis contenté du film-résumé "A Documentary" avec sous-titres anglais au lieu des 75 épisodes TV.

En ce qui concerne le film lui-même, comme le suggère son titre, il a la forme d'un documentaire, alternant narrations avec extraits en noir & blanc et scènes importantes, le tout issus de la série TV. J'ai bien senti une séquence refaite, mais il doit y avoir 99% du film remonté directement à partir des épisodes. De ce fait, les méchas ne sont pas du tout mis en valeur; tout au mieux comprend-on que Dougram est en fait une sorte de prototype surpuissant qui sera très vite reproduit en série, comme le RX-78 de Gundam. De ce fait, les batailles elles-même, bien qu'importantes pour l'avancée de l'histoire, sont peu développées; il n'en reste que 3 en tout et pour tout, réduites à quelques minutes. Les autres sont racontées brièvement, et on s'attarde surtout sur leurs conséquences.

Pour faire simple, ce sont les événements politiques et les personnages qui sont mis en avant dans ce film. Étrangement, sur 1h20 de film, je les ai senti bien plus développés que sur les 3 films de Gundam. A vrai dire, le contexte entre les 2 univers est fortement comparable. La Terre profite de ses colonies (ici des planètes et non des satellites) et l'une d'elle cherche à devenir indépendante. Il en résultera une guerre qui durera plus d'une année où un prototype de char humanoïde piloté par un jeune héros au sang chaud et animé d'un désir de vengeance jouera un rôle primordiale. Mais Ryousuke Takahashi explore le concept de manière bien plus complète et profonde que Tomino, sans doute aidé par 75 épisodes quand Gundam dut se stopper au bout de 47.
Dès le départ, ce qui apparaît comme un coup d'état militaire s'avère en réalité une manoeuvre politique de la Terre et d'un Général ambitieux pour faire de la planète-colonie Deloyer un soit-disant "8ème Etat" qui ne sera finalement pas plus indépendant qu'avant. Il s'en suit une vraie résistance rebelle qui part d'un seul continent de la planète pour s'étendre progressivement à tous les habitants, isolant de plus en plus le pouvoir officiel. Manipulations, trahisons et manoeuvres politiques plus ou moins visibles sont légions, comme "Legend of Galacti Heroes" par exemple.
Ainsi, le héros Crinn Cashim est tout d'abord animé d'un désir de revanche vis à vis des circonstances du faux coup d'état (je vous laisse les découvrir pour ne pas trop spoiler). Mais, au fur et à mesure de l'avancé de l'Histoire et des événements, il va s'émanciper de sa propre fougue et explorer ses motivations. Cela l'aidera dans son évolution personnelle mais aura aussi un impact sur son rapport à la guerre et sa maturité. On retrouve l'un des message de Votoms en ce qui concerne le devenir d'un soldat dont la vie se résume à un combat incessant : peut-il vivre en dehors de la guerre ? Crinn trouve sa propre réponse mais il n'est pas certain pour autant qu'il n'en gardera pas des séquelles (à l'image d'un Camille Bidan).
En outre, les morts de personnages principaux sont régulières sans pour autant que cela ralentisse ou accélère les événements : l'Histoire reste un fleuve vivant et ce ne sont pas des mouches écrasées qui détourneront son cours. C'est une confluence de faits, des coïncidences d'événements qui la motive. L'homme seul ou même en groupe n'y peut pas grand-chose directement. Ce message n'était pas explicite dans la 1ère série Gundam où la fin de la guerre d'1 an est surtout narrée à travers le duel Amuro/Char. Ici, bien que les "méchants" soient parfaitement identifiables par le spectateur, il n'y a pas de duel entre 2 hommes. La seule constante est qu'un traître reste un traître, stigmatisant la seule impasse dans l'évolution d'un individu alors que d'autres caractères gardent en eux l'espoir d'une évolution positive et d'un rôle majeur pour l'Humanité.

Bref, le film "DOUGRAM A documentary" est très intéressant à regarder pour sa richesse narrative, très bien exploitée sur 1h20.
Chronologiquement, l'histoire pourrait même s'inscrire dans celle de Votoms, quelques siècles auparavant. Le Dougram ne serait en fait qu'une version ancestrale des AT. Si Takahashi ou Sunrise décidait un jour de produire un animé qui lierait définitivement les 2 titres, ça ouvrirait des perspectives du même acabit que Star Wars ou Legend of Galactic Heroes.
Image ABONNEZ-VOUS A NOLIFE, dé:kaaltchaar !!!
Ashtaka
Natural
Messages : 10
Enregistré le : sam. 28 mai 2011 11:49
Contact :

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par Ashtaka » sam. 28 mai 2011 13:33

Bonjour à tous.

J'ai découvert un peu par hasard ce site et je tenais à vous informer du projet de fansub de l'intégralité de la saga VOTOMS en français. J'ai été un temps chez Team25 mais je peux vous confirmer que la team est morte et que plus rien ne sortira. J'ai donc également proposé ce projet (également car c'était à l'origine pour une série complètement différente) à wakabayashi de Anime-Heart aujourd'hui devenu Chikyuji-Heart avec qui j'avais déjà travaillé par le passé.

Sur les sorties on a décidé de les sortir dans l'ordre chronologique de la série et ceci pour la raison qu'on trouvait ça intéressant à proposer, même si bien évidemment tout ce qui précède la série présente des incohérences scénaristiques (mais c'est habituel dans ce genre de saga). En revanche j'ignore si la série sera achevée à temps et il y aura peut-être pour les non anglophones un saut dans le temps même si je pense qu'on va essayer de faire les 13ers épisodes histoire de faire la jonction avec The Last Red Shoulder. Il serait dommage de trop attendre avant de proposer les oav plus récents. Enfin ce n'est pas moi qui décide de ça.

Pour ma part je m'occupe de la traduction de tous les films, oav et spin off de la saga ; en revanche je ne peux pas m'engager sur la traduction de 52 épisodes même si j'aiderai probablement sur quelques épisodes. Mais la série sera faite, wakabayashi n'a jamais abandonné un projet à moins que ce dernier soit licencié.

A l'heure qu'il est tout ce qui précède la série TV est au minimum déjà traduit et d'après ce que j'ai compris l'oav Roots of Ambition devrait sortir très bientôt. Les téléchargements se feront sur le chan irc #Chikyuji-Heart sur le server Recycled, puis je suppose BT et ddl. Enfin comme je suis un vieux de la vieille, j'utilise toujours emule et donc les releases seront également dispos dessus. Je pense que j'ouvrirai un topic sur le site Sharemanga pour ceux qui connaissent.

Donc voilà, si vous avez des remarques, des suggestions ou des questions posez-les moi ici ou sur mon mail/MSN.
Modifié en dernier par Ashtaka le sam. 28 mai 2011 19:21, modifié 1 fois.
Avatar du membre
Kira-kyuukyoku
Administrateur
Administrateur
Messages : 2363
Enregistré le : sam. 15 déc. 2007 17:27
Univers Ogame : 5, 10
Mecha favoris : OZ-13MS Gundam Epyon
PSN ID : Kira-kyuukyoku
Localisation : Lille (59)
Contact :

Re: [Mecha] La Saga Votoms

Message par Kira-kyuukyoku » sam. 28 mai 2011 18:06

En voila une excellente nouvelle, merci pour l'information Ashtaka. Sa va faire des heureux parmis les fans de mecha et cela va permettre de faire connaitre cette saga plutôt peu connus en chez nous. ^^
J’avoue que d'ailleurs moi même je connais peu celle-ci. :P
Le règlement du forum.
Image
Trophées PSN :
Spoiler
Répondre